Quand peut-on décider de renégocier ou de faire racheter son crédit immobilier ?

Si vous avez fait l’acquisition d’un bien immobilier il y a quelques années, il est peut-être temps pour vous de renégocier votre crédit ou même d’opter pour le rachat de ce dernier par une autre banque ! En effet, les taux fluctuent et ne sont clairement plus les même qu’il y a encore quelques années et cette opération pourra vous permettre d’obtenir des taux clairement plus avantageux. Récemment, ces derniers ont connu une baisse historique. De nombreux français ont donc décidé de faire renégocier leurs crédits ou de faire racheter leurs crédits immobiliers par d’autres banques.

Ces opérations peuvent être très intéressantes et avoir plus d’un intérêt pour l’emprunteur :

  • Réduire la durée de votre remboursement ou le montant de vos mensualités
  • Opter pour un regroupement de vos crédits dans le même établissement bancaire
  • Réduire le montant de l’assurance lié à votre crédit immobilier

Jeune couple et son courtier évoluant les nouveaux taux pour leurs crédits immo

Combien de fois peut-on renégocier son prêt immobilier ? 

La loi ne fixe pas de maximum en ce qui concerne ces renégociations. Vous pouvez le faire autant de fois que vous le souhaitez ! Et c’est le cas que cela concerne une renégociation ou un rachat. N’hésitez donc pas à y avoir recours plusieurs fois durant toute la durée de remboursement de votre crédit. Comme nous le mentionnions précédemment, les taux varient régulièrement et il serait dommage de ne pas en profiter. 

Sachez également qu’il n’y a aucun délai à respecter entre deux rachats ou deux renégociations de crédit. Nous vous conseillons néanmoins d’attendre un moment afin d’amortir vos frais.

S’il n’y a pas de limites concernant vos renégociations ou rachat de crédit immobilier, sachez néanmoins que cela est souvent long, fastidieux et implique des frais. 

Combien de temps faut-il attendre pour amortir ses frais ?

Si vous souhaitez renégocier votre prêt immobilier avec votre banque ou le faire racheter par une autre banque, des frais vous seront imputés. Si vous souhaitez revendre votre bien peu de temps après, alors cette option ne sera sans doute pas très intéressante.

Sachez que plus la différence entre votre ancien taux d’intérêt et le taux que vous avez renégocié est élevé, plus cela sera rentabilisé rapidement !

En cas de renégociation de votre taux avec votre banque, vous devrez payer des frais de dossiers qui varient selon les établissements bancaires.

 Si vous préférez opter pour le rachat de votre prêt par une autre banque, vous devrez vous acquitter de différents frais parmi lesquels : 

  • Les IRA, indemnités de remboursement anticipé, qui correspondent environ à 6 mois d’intérêts
  • Les frais de dossiers à verser au courtier ou à la banque concernée
  • En cas d’hypothèque, vous pourrez également être soumis à des frais de garantie.

Avant de contacter une banque, n’hésitez pas à faire appel à une simulation de rachat de crédit ou une simulation de renégociation. Nous pouvons en trouver de nombreuses sur internet. Avant de vous faire une nouvelle offre, votre banque ou votre courtier devra étudier votre dossier, comprenant votre capital, vos revenus ainsi que votre nouvelle situation.

Comment renégocier son crédit immobilier ?

Que vous vous décidiez à rester dans la même banque ou à en changer, la renégociation ou le rachat de crédit va vous permettre de réaliser des économies. Maintenant, pour arriver à atteindre votre objectif, il faut savoir s’y prendre de la bonne manière.

Pour commencer, vous devez faire le point sur votre situation et sur les conditions de votre prêt. Vous devez notamment vous interroger sur :

  • la durée restante de votre crédit
  • le capital restant à rembourser
  • la différence entre le taux de votre prêt et celui que vous pouvez espérer avoir

En ce qui concerne la durée du prêt qui vous reste encore à rembourser, la renégociation n’est généralement rentable que lorsque vous l’envisagez dans les premières années après l’avoir souscrit. Plus vous vous rapprochez de la fin de votre crédit, moins cela vaut le coup. Cela va donc de pair avec le montant de votre crédit.

Au niveau de la différence entre votre taux actuel et ceux pratiqués au moment de la renégociation, l’écart doit être d’au moins 0,7. En dessous, cela ne vaut pas le coup, car vous aurez des frais à payer en renégociant. Cela concerne les frais de dossier et ceux en lien avec l’assurance emprunteur. En effet, votre situation personnelle a pu changer entre-temps.

Vous l’avez compris, même si cela est important, vous ne pouvez pas vous demander uniquement quel est le taux immobilier actuel. Vous devez prendre en compte d’autres critères.

Pour savoir quel organisme bancaire vous fera la meilleure renégociation, vous n’aurez pas d’autre choix que de comparer. Vous trouverez plus d’infos à cet endroit. Néanmoins, nous pouvons vous dire que vous n’êtes pas obligé de vous occuper de contacter les banques, unes à unes. En effet, vous pouvez vous appuyer sur les comparateurs en ligne. Ils offrent l’avantage d’obtenir une première estimation en quelques minutes. Ainsi, vous saurez si ça vaut le coup d’aller plus loin ou non.

Vous avez également la possibilité d’entrer en contact avec un courtier spécialiste en prêt. Non seulement, il va se charger des démarches en votre nom, mais en plus, il peut défendre votre dossier et obtenir des critères précis. Il pourra également tenter une renégociation sur l’assurance emprunteur. Vous pourrez donc être doublement gagnant, si les conditions sont réunies. À vous de voir la solution qui est la plus bénéfique et la plus pratique pour vous.

Une réflexion sur “Quand peut-on décider de renégocier ou de faire racheter son crédit immobilier ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.